Logo Hub Rural
Promoting coherence in agricultural policies
Home > News

La Coalition citoyenne pour le Sahel rappelle les gouvernements à leurs engagements en matière de protection des civils et de lutte contre l’impunité .

Déclaration de la Coalition citoyenne pour le Sahel – 24 juin 2021

La Coalition citoyenne pour le Sahel, représentée par les organisations de la société civile sahélienne et internationale soussignées, est profondément préoccupée par la rapide dégradation de la situation dans la région du Sahel, marquée par une recrudescence des actes de violence contre les civils et par deux changements de pouvoir non constitutionnels en l’espace de quelques semaines au Tchad et au Mali.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté la multiplication des attaques de groupes armés, dont ceux dits de «  djihadistes  », contre les populations civiles dans la région des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger, qui ont fait plus de 500 morts depuis le début de l’année 2021. Nous nous inclinons devant la mémoire des 140 victimes des massacres de Solhan et de Tadaryat survenus les 4 et 5 juin 2021 au Burkina Faso. Nous rendons également hommage, notamment, aux plus des 300 civils, dont de nombreux enfants, femmes et personnes âgées, tués dans des attaques indiscriminées de grande ampleur contre leurs villages en janvier et en mars dans les régions de Tillabéri et de Tahoua, au Niger.

Consultez

Mots clés

Crédits: AK-Project