Logo Hub Rural
Accueil > Appui aux acteurs des politiques foncières > Actualités

Manifestation des occupants illégaux de la forêt classée de Dida

Au Burkina Faso, des milliers de personnes vivent dans la forêt classée de Dida, parfois depuis des décennies. A plusieurs reprises, l’Etat a tenté de les y déloger, en vain.

A la demande du gouvernement, une mission a, au cours du mois de février 2012, intimé l’ordre à tous les habitants de quitter les lieux dans un délai d’un mois.

Plusieurs centaines d’entre eux ont manifesté leur mécontentement à Banfora et rencontré le gouverneur de la région. Parmi leurs doléances, le délai jugé trop court pour quitter la forêt classée, l’inexistence d’un site d’accueil, les faveurs accordés aux éleveurs qui ont été autorisés à faire paître leurs animaux, les « exactions » en tout genre du service forestier, etc.

En savoir plus :

- Le Pays, 20/03/12, FORET CLASSEE DE DIDA : Des déguerpis prennent d’assaut le gouvernorat des Cascades

- Sidwaya, 15/03/12, Burkina Faso : Les occupants illégaux priés de vider les lieux dans 30 jours

Crédits: AK-Project