Logo Hub Rural
Accueil > Appui aux acteurs des politiques foncières > Actualités

Conférence de presse du Comité de sauvegarde du patrimoine foncier du peuple wê

Le président du Comité de sauvegarde du patrimoine foncier wê et porte-parole du peuple wê a donné une conférence de presse le 05 juin 2012 à Abidjan.

Voici comment a commencé son allocution :

« L’objet de la conférence de presse, porte sur le drame que vit le peuple wê : l’occupation par la force de ses terres, son patrimoine foncier, son seul cadre de vie.

Cette situation qui dure depuis des décennies a connu, ces derniers temps notamment, une accélération spectaculaire avec l’attaque d’une rare violence des hommes lourdement armés, violence dont il serait hasardeux d’évaluer pour le moment, les conséquences tant elles sont d’ordre humain, social, économique, et culturel.

Interpellés par ce constat, nous ne pouvons pas ne pas réagir. Nous ce sont les élus, les cadres, et les chefs traditionnels, les fils et filles des deux régions wê, réunis au sein du comité de sauvegarde du patrimoine foncier wê pour dire haut et fort notre ras-le-bol face à ce danger que constitue pour nous, l’expropriation de nos terres.

Nous sommes là en effet pour informer le monde entier, qu’à côté de ce que toute la planète sait désormais, les massacres, les assassinats odieux dont sont victimes les Wê et qui ne sont que les caractéristiques d’un génocide classique, il existe d’autres crimes contre l’humanité : l’expropriation de terres avec ses conséquences tout aussi dramatiques : le génocide économique et culturel. »

Pour en savoir plus :

Accéder au contenu complet de la déclaration du président du Comité de sauvegarde du patrimoine foncier du peuple wê : Les Wê exigent le départ des occupants de leur patrimoine foncier

Le Temps, 06/05/12, Occupation des terres/ Les cadres Wê haussent le ton : « Que la loi sur le foncier rural soit strictement appliquée »

Crédits: AK-Project