Logo Hub Rural
Promotion de la cohérence des politiques agricoles
Accueil > Promotion de la cohérence des politiques agricoles

Activités

Atelier d’évaluation des besoins en renforcement des capacités des parties prenantes de la mise en œuvre de l’ECOWAP 2025 été organisé du 02 décembre au 04 décembre 2017 à Cotonou (Bénin) 12/12/2017

Sur l’initiative de la CEDEAO et de la FAO, avec l’appui technique du Hub RuraL, un atelier d’évaluation des besoins en renforcement des capacités (...)

Réunion de la Task Force de l’Offensive pour la promotion des chaines de valeur du lait local en Afrique de l’Ouest 20/10/2017

En dépit du potentiel de l’Afrique de l’Ouest, les filières laitières sont confrontées à de nombreuses difficultés, telles que la faible productivité (...)

Concertation tripartite CEDEAO-UEMOA-CILSS : les trois organisations régionales veulent aller de l’avant dans la mise en cohérence de leurs actions en Afrique de l’Ouest 16/08/2017

A la suite des concertations tripartites instituées entre le Département en charge de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en Eau de la Commission de la CEDEAO et de celui de la Sécurité Alimentaire, de l’Agriculture, des Mines et de l’Environnement de la Commission de l’UEMOA, les trois institutions continuent les discussions, avec la facilitation du Hub Rural, pour s’accorder sur la meilleure façon de travailler ensemble pour une meilleure mise en cohérence de leurs actions en Afrique de l’Ouest.

Le Comité Consultatif pour l’Agriculture et l’Alimentation de la CEDEAO recommande l’adoption du Cadre d’Orientation Stratégiques 2025 et du PRIASAN de Seconde Génération 2016-2020 16/12/2016

Sous les auspices de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), s’est tenue une réunion du Comité (...)

Actualités

Engagements de Maputo : 15 ans après, nous importons toujours notre nourriture 10/02/2018

(Ecofin Hebdo) - C’était le plan d’actions agricoles le plus ambitieux de ces dernières années. En juillet 2003, à Maputo, au Mozambique, lors de la 2ème Assemblée de l’Union Africaine, les pays membres s’accordaient à mettre en œuvre le Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA). Par cette feuille de route, les Etats s’engageaient à consacrer 10% de leurs dépenses publiques au secteur agricole ainsi qu’à atteindre une croissance agricole de 6% par an.

Sénégal - Lancement du projet Parfa à Kaolack : 5,39 Cfa milliards pour la résilience des producteurs agricoles. 5/02/2018

Armer les populations à faire face à certaines catastrophes, telle est la problématique de la résilience dans le secteur agricole avec des (...)

L'UE alloue € 102 millions à l'agriculture au Ghana et l'invite à davantage transformer 5/02/2018

Le Ghana et l'Union européenne, dans le cadre 11ème Fonds européen de développement (FED), ont signé hier quatre accords financiers totalisant € 175 (...)

Le riz, l’or blanc de l’Afrique de l’Ouest ? 5/02/2018

La dernière édition de la revue Dynamiques paysannes, publiée par SOS Faim Belgique, analyse le secteur du riz en Afrique de l’Ouest du point de vue (...)

Agenda

Atelier régional de bilan des activités 2017 et d’élaboration du plan de travail et budget annuel 2018 du ROPPA, du 6 au 9 Février 2017 à Abidjan (Côte d'Ivoire) 5/02/2018

Cet atelier vise à renforcer le dispositif de suivi évaluation du ROPPA en facilitant l’élaboration du rapport de performance 2017 du réseau et le (...)

Atelier d’identification des besoins de renforcement des capacités des parties prenantes à la mise en œuvre de l’ECOWAP2025, du 02 au 05 décembre à Cotonou (Bénin) 7/11/2017

L’objectif général est l’évaluation des besoins en renforcement des capacités des parties prenantes de la mise en œuvre de l’ECOWAP 2025. Plus (...)

Clinique d'apprentissage et de renforcement des capacités pour le costing, l'analyse économique et financière des PNIASAN, du 27 novembre au 1er décembre 2017 à Cotonou (Bénin) 7/11/2017

Si le costing a déjà fait l’objet d’un atelier de renforcement de capacité des membres des équipes techniques pays, aucun pays n’a encore bénéficié (...)

 
Crédits: AK-Project